EXAMENS DE FIN D’ANNÉE : LES ÉLÈVES FACE À L’OBSTACLE DE L’ÉTAT-CIVIL

Tout est fin prêt pour un bon déroulement des examens de fin d’année. Ou presque. Car le problème récurrent de l’état-civil des élèves constitue un gros bémol. En ce sens, le ministre préconise des « solutions structurelles » pour régler définitivement cette question. « C’est une question qui se pose chaque année. Il faut aller au-delà des solutions préconisées chaque année », pense-t-il. « Cela, a estimé le ministre, appel l’intervention des familles, des collectives locales et des partenaires sociaux pour trouver une solution définitive à cette question ».

L’assurance est du nouveau ministre de l’Éducation nationale. Mamadou Talla, qui a réservé sa première visite après sa nomination à la tête de ce département, à la direction des examens et concours, s’est réjoui du travail effectué par cette direction pour que les examens se tiennent à date échue.

D’ailleurs, les premières épreuves écrites des examens sont prévues au courant du mois prochain. « Le fait de parler de diplôme est une question extrêmement difficile pour l’ensemble des acteurs. D’autant plus que, nous avons plus 5 millions de copies à diligenter », fait savoir le ministre Talla qui a été rassuré par cette direction « rompue à la tâche ». « Les examens et concours exigent une bonne préparation. Et d’après la planification que nous avons vue, nous sommes très heureux et très satisfaits de tout ce qui est en train d’être mené », a-t-il déclaré.

Avec Emedia




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by Live Score & Live Score App