Kaolack24
Actu du Saloum

Presse : un mensuel bilingue, une première au Sénégal !

 » Avenir Infos », le premier journal d’informations générales est porté sur les fonts baptismaux depuis 4 mois. La particularité de ce mensuel est qu’il est édité en deux langues, française et arabe. Derrière ce projet audacieux, se trouve Cheikh Ahmed Tidiane Niass, promoteur du Groupe AMS ( Avenir Médias Services). Entretien.
 
 » En tant que fils de daara, nous avons voulu à travers ce médium, vulgariser les valeurs religieuses dans leur langue d’origine à savoir l’arabe, mais aussi permettre à la communauté arabophone du Sénégal de s’informer et de s’exprimer dans leur patois. Je dois rappeler que cette communauté, composée de tous les membres des familles religieuses, des diplômés de Daara, d’écoles arabes ou franco-arabes, est très large. Avec le français, nous avons voulu également nous ouvrir aux autres qui se retrouvent dans la langue officielle du Sénégal et de la sous région Ouest – Africaine » a expliqué le directeur de publication, Cheikh Ahmed Tidiane Niass.
 
Pour être dans l’ère du temps, le mensuel  » Avenir Infos » n’a pas omis de traiter les sujets majeurs qui rythment l’actualité de nos sociétés modernes notamment celle liée à la vie des femmes et des enfants au Sénégal et en Afrique.
 
 » L’un des défis majeurs qui polarise le monde actuel à savoir les questions environnementales, traitées en parent pauvre ou même oubliées dans les médias traditionnels, ont une place non négligeable dans la ligne éditoriale du mensuel. Avec des reportages sur des effets concrets du réchauffement climatique, des entretiens avec des spécialistes du changement climatique,  » Avenir Infos » va essayer d’apporter sa contribution pour éclairer les zones d’ombre qui entourent souvent cette problématique  » assure – t- il.
 
Rappelons que la rédaction de  » Avenir Infos » est composée de journalistes en langues française et arabe parmi lesquels Farah Diaw, une plume bien connue dans le monde des médias et des lecteurs Sénégalais. C’est d’ailleurs lui-même qui assure les fonctions de rédacteur en chef, mais aussi des correspondants dans les grandes régions du Sénégal comme Kaolack, Thiès, et Saint-Louis, mais également dans la sous région notamment en Mauritanie, au Mali, et au Nigéria.

Related posts

« 𝐉𝐚𝐦𝐚𝐢𝐬 𝐥𝐚 𝐩𝐨𝐥𝐢𝐜𝐞 𝐧’𝐚𝐮𝐫𝐚 𝐝’𝐞𝐬𝐩𝐢𝐨𝐧𝐬 𝐜𝐨𝐦𝐩𝐚𝐫𝐚𝐛𝐥𝐞𝐬 𝐚̀ 𝐜𝐞𝐮𝐱 𝐪𝐮𝐢 𝐬𝐞 𝐦𝐞𝐭𝐭𝐞𝐧𝐭 𝐚𝐮 𝐬𝐞𝐫𝐯𝐢𝐜𝐞 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐡𝐚𝐢𝐧𝐞». (𝐇𝐨𝐧𝐨𝐫𝐞́ 𝐝𝐞 𝐁𝐚𝐥𝐳𝐚𝐜, 𝐋𝐞𝐬 𝐏𝐚𝐲𝐬𝐚𝐧𝐬, 𝟏𝟖𝟓𝟓). (Par Papa Mamadou GUEYE )

Kaolack 24

EL HADJI DOUDOU DIOP MBOUP, JURISTE ET COORDONNATEUR DE JRK: « Aminata Touré est le numéro 10 du président Macky, Kaolack regorge des compétences »

Kaolack 24

Insécurité à Kaolack : la trouvaille de la police qui pourrait tout révolutionner !

Kaolack 24

Laisser un commentaire