Le président de la République, Macky Sall, ressuscite les attributs, du mois certains, du Premier ministre. Un poste qu’il avait supprimé au lendemain de sa réélection à la présidentielle de février 2019. Selon L’Observateur qui vend la mèche, des Délégués interministériels devraient être nommés prochainement par le chef de l’État. Une nouveauté qui vise à combler l’absence d’un Premier ministre, alléger le Secrétariat général de la présidence de la République et assurer plus d’efficacité dans la coordination de l’action gouvernementale.
 
D’après le journal, la présence des Délégués interministériels et la gestion, par leurs soins, de certains dossiers, va alléger la lourde et pesante tâche de coordination qui échoit actuellement au président de la République. Une gestion renforcée par son Cabinet et le Secrétaire général de la présidence qui aide et préside souvent les réunions. La nomination des Délégués interministériels aura aussi pour effet de soulager le secrétaire général de la présidence par qui passent, désormais, tous les dossiers de la présidence de la République.
Voir plus d'articles

Voir aussi

Abdoul Mbaye avertit Macky: “La fin de leur règne ne doit pas les pousser au sacrifice de la paix”

L’affaire Ousmane Sonko/Adji Sarr se poursuit avec plusieurs arrestations dans le camps de…