Victime d’un accident tragique, qui a coûté la vie, la semaine dernière, à son chauffeur, le député Moustapha Guirassy s’est rétabli. D’ailleurs, il a rendu un vibrant hommage à son « frère », « ami » et « confident » Samba Ba, tout en remerciant, dans un post sur Facebook, les Sénégalais pour leur soutien. Nous vous proposons l’intégralité du texte du député de l’opposition.

« Chers compatriotes! Le moment est venu pour moi de remercier chacun d’entre vous, pour votre soutien inconditionnel à notre égard dès les premières heures de l’annonce de notre terrible accident. Ce choc brutal et extrêmement violent a coûté la vie à mon frère, mon ami, mon confident, celui sur qui je pouvais compter en toutes circonstances et en tous lieux. #SAMBA #BA n’était pas seulement mon chauffeur, il était ma moitié, mon homme de confiance. Qu’il repose en paix, et Qu’Allah dans son infinie miséricorde l’accueille au Paradis éternel.  « 

Moustapha Guirassy a ainsi présenté ses condoléances à la famille de Samba Ba

« À sa famille, à son épouse et ses enfants, à toute la population de Kédougou , je présente mes sincères condoléances ».

Je n’oublierai jamais ce que vous avez fait pour moi dans cet épisode brusque et tragique, votre compassion, votre empathie, votre solidarité m’ont été déterminantes, et elles demeurent essentielles et inestimables pour ma guérison et atténuent à la fois le choc émotionnel et le vide affectif engendrés par la perte d’un être si proche et si cher.

Permettez-moi de remercier infiniment tous ceux qui ont prié pour nous sans exception, une pensée particulière à ma très chère maman, mes épouses, ma famille, les guides religieux de tous bords, mes amis de l’IAM Dakar et Bamako.

Une mention spéciale à Docteur Thérèse Aïda Ndiaye, Directrice de l’hôpital régional de Tambacounda et de tout son personnel médical pour leur dévouement sans relâche.

Aussi, remercierai-je très sincèrement toute la classe politique sénégalaise dans son ensemble ; opposition et pouvoir compris, mes collègues Députés, les autorités administratives et territoriales, qui dès les premières heures n’ont ménagé aucun effort pour nous assister sur tous les plans.

Un remerciement particulier, et une éternelle reconnaissance aux ressortissants de Kédougou à Tambacounda qui sont restés mobilisés à notre chevet dès notre évacuation à l’hôpital.

Je ne terminerai pas sans pour autant relever les enseignements que je tire de ces événements douloureux. Je magnifie  principalement, cet élan de solidarité, cet esprit noble et digne d’appartenir à une seule et même grande famille malgré nos divergences, le sens du dépassement, mais surtout, je retiens qu’il faut  toujours garder à l’esprit le caractère éphémère et parfois vil de la vie humaine. Sur ce, j’invite chacun à rendre davantage grâce à Dieu pour chaque seconde de notre vie qu’Il a rendu sacrée ».

Voir plus d'articles

Voir aussi

BIGNONA: quatre (4) morts dans un accident de mine antipersonnel à Kandiadiou

Quatre personnes ont trouvé la mort, vendredi, à Kandiadiou, dans la commune de Oulampane …