Sira Diallo a passé sa première nuit en prison. La ravisseuse de «Bébé Aïda», la fillette d’un an et demi enlevée le 20 juin dernier à Pikine, a été placée sous mandat de dépôt hier, vendredi.

Libération, qui donne l’information ce vendredi, précise que Sira Diallo a été inculpée par le juge du premier cabinet de Pikine-Guédiawaye pour enlèvement par fraude d’un enfant mineur de moins de quinze ans.

Le journal parie que l’information judiciaire qui a été ouverte devrait permettre d’éclairer les nombreuses zones d’ombre de cette affaire.

La mise en cause a été arrêtée le 25 juin chez elle à Pikine Icotaf. Les policiers ont retrouvé «Bébé Aïda» dans l’appartement de la ravisseuse. Elle était saine et sauve.

Sira Diallo a d’abord fait croire aux enquêteurs qu’elle se nommait Sira Dramé et qu’elle est gambienne. La Sénégalaise de 25 ans, mariée à immigré établi en Allemagne, sera démasquée.

Elle a été déférée devant le procureur jeudi dernier. Après un retour de parquet, c’est ce vendredi qu’elle a été envoyée en prison.

Voir plus d'articles

Voir aussi

AUTOROUTE À PÉAGE: Adama Faye arrêté pour avoir asséné des coups de machettes au petit ami de sa fille

Un week-end mouvementé pour trois pontes de la république, dont Adama Faye beau-frère du p…