Landing Mbissane Seck alias Kilifeu peut croiser les doigts et prier Dieu.

Son dossier a quitté le bureau du Procureur pour être retourné au cabinet du magistrat instructeur.

Très bientôt, le juge d’instruction va rendre son ordonnance, rapporte le quotidien Les Échos.

Après Simon Kouka et Thierno Diallo, le rappeur peut, à juste raison, espérer humer l’air de la liberté.

Cette requête est la seconde qu’il a déposée sur la table du juge après que la première a été refusée par le juge et par la Chambre d’accusation.

Mais, cette fois, la sortie de Thierno Amadou Diallo lui fait nourrir de l’espoir.

Depuis le 16 septembre dernier, Kilifeu est en prison pour une affaire présumée de trafic de migrants.

Voir plus d'articles

Voir aussi

ATTAQUE AU COCKTAIL MOLOTOV À KEUR MASSAR: Dieynaba Ndiaye sous contrôle judiciaire

Selon Libération online, Dieynaba Ndiaye vient d’être inculpée par le juge du premie…