Le maire de Guédiawaye ne lâche pas le leader du Grand Parti. Aliou Sall lance un nouvel appel du pied à Malick Gakou. «Je souhaite, comme j’ai eu toujours à le dire, qu’il (Malick Gakou) rejoigne la majorité, parce que sa place n’est pas dans l’opposition. Il faut qu’on se dise la vérité. Ce n’est pas son style», a-t-il déclaré dans un entretien avec Le Quotidien.

Le président de l’Association des maires du Sénégal (AMS) d’ajouter : «J’étais meurtri quand je l’ai vu dans une manifestation courir avec des bambins. Malick Gakou mérite mieux que ça. Il a des choses à offrir à son pays et je pense qu’il doit venir. Je suis sûr qu’il serait plus à l’aise avec nous qu’avec certains radicaux qui veulent mettre le pays à feu», déplore-t-il, faisant allusion à Ousmane Sonko et Cie sans les citer nommément.

Quid de ses relations avec Gakou. «Cela fait au moins 6 mois que je n’ai pas vu ni appelé au téléphone Malick Gakou. Ce n’est pas parce qu’il y a un malaise, non au contraire. Je le prends comme mon grand frère. On a des relations fraternelles, correctes, mais c’est mon adversaire politique», répond Aliou Sall.

Et de marteler : «Malick Gakou, depuis qu’il n’est plus dans la coalition et a créé son parti, je le considère comme un membre de l’opposition. La preuve, il a même tenté de présenter sa candidature à la Présidentielle de 2019. Donc, c’est un adversaire politique. Mais, je ne considère pas l’adversité politique comme une bataille d’ennemis. C’est pourquoi je fais toujours des efforts pour entretenir des relations correctes, et même régulières, avec nos adversaires. »

Voir plus d'articles

Voir aussi

PRÉSIDENCE DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE: Aucun compromis entre Yewwi et Pape Diop de Bokk Gis Gis

La coalition Yewwi Askan Wi (Yaw) a démenti l’information selon laquelle le leader de Bokk…