Les épreuves anticipées de philosophie sont organisées aujourd’hui sur l’étendue du territoire national. 155.000 candidats ont été recensés, ils sont répartis dans 361 centres d’examen. Pour cette première épreuve, certains candidats ne pourront pas composer car ils sont atteints de Covid-19. La plupart d’entre eux sont asymptomatiques, selon le chef de la division du contrôle médical scolaire au ministère de l’Education nationale.
 
« Depuis la reprise des enseignements apprentissages, le ministère de l’Education nationale avait mis un dispositif surtout de prévention, de protection des enfants pour qu’ils puissent faire face à cette pandémie. Régulièrement, nous suivons les établissements dans les différentes régions du Sénégal et que jusqu’à maintenant nous pouvons dire que les enfants respectent bien les mesures qui ont été prises. Mais comme on le sait dans cette pandémie, l’école fait également partie de la communauté et on a recensé quelques élèves mais dans la plupart des cas se sont des cas asymptomatiques pour dire simplement qu’il y a même des cas qui sont guéris et qui ont été traités correctement », a soutenu Dr. Aliou Dia sur IRadio.
 
Avant de poursuivre : « Maintenant, dans les cas où ça peut arriver que nous ayons des candidats qui sont en cours de traitement, dans ce cas y a un dispositif qui est pris et ces candidats-là pourront faire la session de remplacement mais ce que je peux dire c’est que la situation nous la contrôlons et le nombre peut varier d’un moment à l’autre parce que y a certains élèves en général des cas asymptomatiques et qui peuvent être traités et regagner leur classe ».
Voir plus d'articles

Voir aussi

Baccalauréat 2020: Un taux de réussite «record» !

Le baccalauréat est à présent bouclé. Le taux de réussite qui se dessine est, de loin, le …