La sortie du ministre de la Santé la semaine dernière, évoquant la possibilité de faire vacciner les enseignants en perspective de la prochaine de la prochaine rentrée scolaire, va avoir un écho favorable du côté du Sudes.

Les membres dudit syndicat ont, dans une déclaration, invité “les pouvoirs publics sénégalais, notamment les ministres  en charge de l’Education et de la santé, à élaborer et à mettre en oeuvre , dès la rentrée, des stratégies appropriées pour une campagne de vaccination massive des acteurs de l’éducation et de la formation (enseignants, étudiants et élèves) dans le respect de la liberté individuelle”. Dans une telle perspective, ils exhortent “le gouvernement et les autres démembrements de l’Etat, à relever impérativement deux défis majeurs.  Il s’agit, d’après le Sudes, “d’une part de l’l’approvisionnement suffisant en vaccins avec l’ouverture à la coopération bilatérale sans exclusive, avec tous les pays d’intervention et de production de vaccin anti-covid en sus du Covax). Et d’autre part, de dissiper “la défiance d’une partie de la population à l’égard du vaccin par une campagne d’information et de sensibilisation multiforme”.

Voir plus d'articles

Voir aussi

COVID-19 / LE POINT AU 18 SEPTEMBRE 2021: 34 nouveaux cas, 344 guéris, 3 décès et 9 cas graves en réanimation

Sur 2269 tests réalisés, 34 sont revenus positifs au coronavirus soit un taux de positivit…