La société Petrosen trading et services (PTS), qui a créé une application de vente de carburant qui gère l’aval des sociétés des pétroles du Sénégal, a lancé la première phase de son projet avec le carburant du Palais.

Mais, indique L’Observateur, cette initiative est rejetée par certaines stations-services (Ola, Eydon, Mka, Api, Ciel Oil, Titan Oil).

Ces distributeurs de carburant au Sénégal rejettent la proposition, au motif que PETROSEN n’est pas spécialisée dans la vente de carburant et qu’elle n’a pas d’essenceries.

Autre grief reproché à PETROSEN : la réclamation d’une commission de 10 Fcfa par litre, alors que les stations soutiennent n’avoir que 14,5 Fcfa sur chaque litre vendu.

Voir plus d'articles

Voir aussi

350 MILLIARDS INJECTÉS PAR LE FMI: le Sénégal vers l’ajustement structurel ?

Le pouvoir et ses souteneurs ce jeudi 29 avril 2021 lorsque le conseil d’administration du…