Après l’Assemblée nationale française le 10 décembre 2020, c’était au tour du sénat d’adopter le projet de loi portant réforme du franc Cfa le jeudi 28 janvier 2021. « Il s’agit d’une réforme historique, qui vise à mettre en place un cadre de coopération monétaire modernisé et renouvelé entre la France et les huit pays de l’UEMOA », déclare le Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian.
 
Du côté des anti-Cfa, il n’est pas évident que cette loi soit jugée de la même manière. En effet, Paris est accusé de vouloir faire échouer le projet de monnaie unique dans l’espace Cedeao, afin de mieux garder son pré-carré africain grâce à cette monnaie destinée à perpétuer la colonisation.
 
Dans tous les cas, avec cette adoption, le Franc Cfa devient ainsi Eco, même si le changement de nom pourrait ne pas intervenir immédiatement. Sur le plan légal et administratif, les décisions ont été prises bien avant.
 
« La Direction générale du Trésor, qui avait négocié l’accord de coopération monétaire avec l’UEMOA de décembre 2019, a depuis négocié et conclu avec la BCEAO les textes d’application de l’accord, et notamment la convention de garantie entre la BCEAO et le Ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance, signée en décembre 2020 », indique le Trésor français sur son site.
Voir plus d'articles

Voir aussi

Exploitation pétro-gazière : Macky liste ses exigences au gouvernement

A deux ans de la production des premiers barils de pétrole et mètres cube de gaz, le prési…