La situation se complique à Louga. Ce, après qu’un commerçant polygame, testé positif au Covid-19, a également contaminé sa mère.
 
Face à la presse, ce mercredi, à l’issue d’une réunion de crise, le gouverneur de région, El Hadji Bouya Amar, a révélé qu’à ce jour, 94 personnes suspectées d’être en contacts avec les cas positifs sont mises en quarantaine.
 
Mais, pour les cas positifs, actuellement au nombre de 2, le chef de l’exécutif régional souligne qu’«ils vont être transférés à Saint-Louis en raison des conditions qui vont bientôt être réunies pour pouvoir traiter les malades. Nous attendons le feu vert des autorités du pays».
 
Amar a par ailleurs lancé un appel à la population de la capitale du Ndiambour, dans Lougawebmedias. «Il n’y a pas lieu de verser dans la stigmatisation des suspects qui sont les nôtres. Ils ont besoin certes d’être médicalement assistés, mais aussi et surtout, ils ont besoin de notre assistance solidaire que nous devons leur exprimer constamment», a-t-il ajouté.
Voir plus d'articles

Voir aussi

Vaccin russe anti-Covid-19 : «Pourquoi le Sénégal n’a pas encore passé une commande» (Ministère)

Le président russe, Vladimir Poutine, a annoncé, ce mardi 11 ao0ût, la découverte du premi…