Le président de l’Ordre national des pharmaciens du Sénégal (ONPS), Amath Niang, a invité hier les autorités politiques et religieuses ainsi que les chefs de famille à faire preuve de prudence à propos du vaccin contre le Covi-19.
 
« Je lance un appel à la prudence des autorités politiques, religieuses et aux chefs de famille au sujet du vaccin contre le coronavirus », a-t-il écrit, dans un post publié sur son compte Facebook.
 
Dr Amath Niang réagissait sur le débat relatif au vaccin contre le coronavirus. Il dit être convaincu que « l’Afrique n’acceptera jamais d’être le cobaye de qui que ce soit pour le test d’un produit sur sa population ».
 
« Cette tentative interpelle la responsabilité des professionnels en charge de l’usage de produit à caractère médical ou pharmaceutique’’, a-t-il fait savoir.
 
Aussi, le président de l’ONPS note que « nous devons jouer la carte de la prudence, seul gage de notre survie et continuer à faire confiance à nos médecins et pharmaciens qui sont des agents assermentés investis d’une mission de santé publique’’.
 
« Les cas sont plus nombreux ailleurs. Pourquoi ne pas envisager le test là où la pandémie fait des dégâts ? », s’est-il interrogé.
 
Il invite les ’’autorités sanitaires à explorer la piste du protocole thérapeutique du Pr Didier Raoult dont la validation des recherches va révolutionner l’humanité’’.
 
« Notre seule préoccupation sera de se concentrer sur les mesures de prévention et la bonne prise en charge des affectés », a-t-il souligné.
Voir plus d'articles

Voir aussi

COVID-19  / LE POINT AU 05 AOÛT 2022: 37 Nouveaux cas, 46 Guéris, 00 Nouveau décès et 00 cas grave

Communiqué 886/05 Août 962 Tests 37 Nouveaux cas 00 Cas importés 37 Cas communautaires 46 …