Tué il y a une semaine en Belgique, le sénégalais Mbaye Wade avait émis le souhait d’être enterré à Touba. Mais la “police religieuse” a mis son veto sur le projet.
 
La sentence de “Moukhadimmatoul Khidma” est sans équivoque, renseigne Kritilk. Mbaye Wade, réputé homosexuel, vivait en couple en Belgique avec son compagnon Me Pascal Rodeyns.
 
Il a été retrouvé mort vendredi dernier à côté d’un lit au deuxième étage de l’habitation qu’il partageait avec sa moitié.
 
Sa famille veut l’enterrer à Touba, comme il l’avait souhaité, mais la ville sainte s’y oppose.
 
Pour rappel, la “police religieuse a arrêté ces derniers jours dix homosexuels, dix prostituées et dix huit féticheurs.
Voir plus d'articles

Voir aussi

La mutuelle de la gendarmerie escroquée par un militant de l’APR

Pape Bidji Sadji, enseignant domicilié à Rufisque, par ailleurs, militant de l’APR est dan…