Il a gravi les échelons de par sa riche expérience politique, son nom, Cheikh Aboubacar Niass, plus connu sous le sobriquet de Baye Mbaye Ndeye Cissé, Petit fils de Baye Niass , adjoint au maire de la commune de Kaolack, en charge de l’environnement. Un digne fils de Médina Baye, pour ne pas dire de Kaolack, d’où son surnom :  » le kaolackois ».

Il memorisa le coran à l’âge de 6 ans à Médina Baye, avant d’entamer des études arabo- islamiques à Keur Madiabel , village où vivait son grand père Cheikh Serigne Mbaye Niass.
 » J’ai étudié là-bas, la jurisprudence islamique ou Fiqh avant d’aller en Mauritanie pour continuer ses études du Fiqh, jusqu’à l’obtention du brevet d’études . Également, j’ai eu mon baccalauréat au Sénégal, à l’Institut Africain Américain fondé par feu son oncle Cheikh Imam Assane Cissé à Médina Baye » relate t’il .

Il s’y ajoute que  » j’ai obtenu une bourse d’étude de l’université de Qatar en 2004, étude, sanctionnée par l’obtention d’un diplôme universitaire sur la jurisprudence islamique « .
Au delà, le kaolackois, a fait des formations dans le domaine de l’agriculture moderne dans le nord-est de l’Égypte vers la frontière avec Israël, où, il décroche une attestation de technicien agricole.

 » J’ai ensuite poursuivi mes formations au Maroc dans le domaine de l’agriculture moderne «  rappelle t’il.

Passionné de l’entrepreneuriat, Baye Mbaye, s’investit dans les activités professionnelles, avec la création d’emplois dans le domaine de la restauration, de la couture, de la coiffure, afin de soutenir les femmes dans la création de salon, la création d’un atelier de lavage de voiture. Mieux, il s’investit dans la location des bâches et des chaises, une manière selon lui de créer de l’emploi et accompagner les jeunes et les femmes dans l’entrepreneuriat .

Politique

En 2006, Le kaolackois met en place , l’association pour la solidarité et la fraternité des jeunes de Médina Baye, dont le but est: d’organiser des conférences annuelles, des activités de bienfaisance, des journées d’assainissement et de reboisement.

 » Étant jeune, je me suis toujours dit, que le développement d’un pays passe inéluctablement par les jeunes » estime t’il.

Cheikh Aboubacar NIASS commença la politique d’abord par un thé débat financé par l’ancien ministre feu Babacar Ba.

Ensuite il a participé à la première Alternance démocratique du pays, sous la bannière de l’AFP, avec l’ancien maire de Kaolack, Khalifa Niass.

 » J’ai adhéré après à l’alliance des forces de progrès, AFP, avant de devenir dans la foulée, responsable de la section de Médina Baye, ensuite, le responsable communal des jeunes de l’AFP à Kaolack «  souvient le kaolackois.

Acteur du 23 juin, il apporta son soutien au mouvement yen à marre, avant de geler ses activités au parti de Moustapha Niasse, AFP.

Un jeune kaolackois engagé et constant dans sa démarche et logique politique.

Il lança en 2012, le mouvement M3S, mouvement Souxali Sine Saloum,pour davantage s’investir dans la création de Gie, l’élevage, le maraîchage, la formation des jeunes et des femmes, l’érection de Daaras, qui accueillent les enfants du pays et ceux de la sous région.

 » L’idée du mouvement, c’était au début de dénoncer, les maux dont souffrent, la ville de Kaolack: l’insalubrité, le manque d’assainissement et le chômage » signale l’adjoint au maire de kaolack en charge de l’environnement et du cadre de vie

 » Je ne suis pas un politicien, mais un acteur de développement, un agriculteur et un entrepreneur. J’exploite beaucoup de fermes agricoles dans la région naturelle du sine Saloum. Fort de cette expérience riche, Le kaolackois initie un nouveau mouvement : La Solution par la Sagesse. »

 » J’ai fait une tournée sous régionale et internationale pour la promotion du mouvement. D’abord au Bénin, Nigeria, Togo, Ghana, Burkina, Côte d’ivoire, Mauritanie, Qatar et Dubaï «  rappelle t’il.

PASTEF

En fin 2018, le petit fils de Baye Niass intègre le parti PASTEF de Ousmane Sonko, en tant qu’allie par le biais du mouvement  » la Solution par la Sagesse ».

Il rencontre raconte t’il, le président des cadres de Pastef, Bassirou Diomaye Faye, ensuite le leader de PASTEF, Ousmane Sonko.

 » A Médina Baye, ma première rencontre avec les camarades de PASTEF, était tant attendue, ils m’ont accueilli à bras ouverts et j’ai intégré l’équipe et le parti PASTEF, en occupant, le poste de chargé de communication ».

BAYE MBAYE soutient par ailleurs, qu’il est la première personne à Médina Baye à réunir une foule pour soutenir Ousmane Sonko.

 » Le khalife général de Médina Baye et Ousmane Sonko, c’est une relation de père et de fils, c’est de la considération mutuelle » selon lui.

Ousmane Sonko ajoute t’il, là toujours honoré .

 » En 2019 lors du grand meeting des élections présidentielles, malgré le temps chargé, il m’a honoré en me donnant la parole devant tout le monde, c’est un grand leader. » témoigne t’il.

Vous savez, souligne l’adjoint au maire, en charge de l’environnement et du cadre de vie, il est toujours préoccupé par le développement de son pays, raison pour laquelle, il œuvre dans le développement depuis des années.

Élections locales

Lors des dernières élections locales, le marabout, soutient qu’il a bel bien défendu Serigne Mboup, mais par principe.

 » Malgré que nous sommes de Pastef, nous avons soutenu Serigne Mboup, par principe, c’était un combat noble de principe. Et Alhamdoulilah on a gagné, et je suis devenu l’adjoint au maire en charge de l’environnement et du cadre de vie » explique t’il.

Actuellement martèle t’il, nos camarades sont dans la massification du parti PASTEF .

 » La semaine dernière nous avons lancé la plateforme » Burok Sonko 2024 PASTEF Médina Baye, une manière de rappeler les principes du parti et la vision du leader de PASTEF, Ousmane Sonko. »
 » Nous avons profité de cette cérémonie, pour faire un exposé sur la doctrine, les orientations du parti et la massification par le biais de vente de carte et un enrôlement des primo- Votants » lance t’il.

Voir plus d'articles

Voir aussi

Biographie de Imam Alioune Badara Ndao

Imam Alioune Badara NDAO est né le 06 mai 1960 à Ndalane Malick (arrondissement Gandiaye, …