Situé dans la commune de Ndiaffate (département Kaolack) , la zone de Waladek composée de 17 villages avec ses 20000 âmes, font face à la problématique de la montée du sel depuis des années .

« Dans la zone de waladek, nos principaux problèmes ont traversé le régine du président Macky Sall sans solution adéquate .Nous sommes dans une commune où la mairesse ,Aissatou Ndiaye ne respecte pas ses engagements malgré la promesse du bonheur, nos revendications tombent toujours dans l’oreil d’un sours.”a expliqué Samba Ba,président du syndicat populaire de waladek.

Concernant l’avancée de la salinisation des sols sur une population essentiellement de cultivateurs touchés par la montée du sel allant de Vélor Sérère jusqu’à keur kékouta; plus de 500 ha de nos terres sont occupées par le sel qui restent non cultivables plongeant environs 100 familles dans la détresse sans terres à cultiver . A en croire le Sieur Ba.

«Le contrat qui accole les salins à la commune, prend en charge les villages touchés par l’avancée du sel dans les champs. Pourtant notre sphère est la plus touchée et qui nécessite de plus assistance sérieuse. Ce qui est encore plus frappant la zone de waladek risque de perdre ses jeunes qui virent à l’exode rural faute de terres à cultiver. ” a avancé Samba Ba.

La fôret classée de Vélor ,le forage de keur socé ont aussi enregisté des maux dans ce phénomène de la salinisation des terres . L’eau du forage est plus buvable.Les populations comptent boycotter les prochaines élections locales de 2022 si toutefois les autorités ne trouvent pas solutions immédiates. Les membres du syndicat populaire de waladek l’ont dit face à la presse ce dimanche à l’occasion d’un sit _ in .

Voir plus d'articles

Voir aussi

LOCALES 2022 À KAOLACK: La forte somme qu’aurait décaissée BBY pour remporter les élections

Les élections municipales et départementales prévues le 23 janvier prochain, vont être far…