Elle reste et demeure, la meilleure femme entrepreneure de la région de kaolack pour les années 2020 et 2021.

La récompense lui a été donnée le weekend passé à l’alliance française de Kaolack par l’ambassade de France, l’Institut français, la plateforme des cadres pour l’émergence de kaolack, kaolack Innov tech, Give one project, à travers le prix dénommé: Ok Awards.

Une récompense bien méritée , vu que cette grande dame: mère, éducatrice, formatrice, entrepreneure a toujours été au service des populations sur tous les plans.

En effet, récemment, elle a désigné présidente des Ndeyu Daara du département de kaolack, également, un autre titre de reconnaissance: « Oumoul Fayda », décerné par le khalife général de Médina Baye Niass, Cheikh Mahi Ibrahima Niass en personne.


Un prix, qui témoigne tous les efforts fournis par cette femme de valeur, qui a toujours œuvre pour le développement l’encadrement et l’autonomisation des femmes.

« Alhamdoulilah, je me félicite du prix, choisie comme la meilleure femme entrepreneure de la région de kaolack, en tout cas ça me réconforte et me pousse davantage à continuer dans cette dynamique entreprenariale pour l’autonomisation des femmes » se félicite.

Modèle de réussite parfaite pour les femmes africaines»

Une brave dame, une battante qui travaille d’arrache-pied pour le développement et l’autonomisation des femmes.
Zeyda Moussoukoro Mbaye, présidente du Réseau des femmes entrepreneurs et leaders sénégalo-gambienne actrice de développement, la référence des jeunes filles fait de l’autonomie financière des femmes son cheval de bataille. La preuve, elle ne cesse d’accompagner les femmes dans les formations, l’entrepreneuriat, et le financement.

Parmi ces combats, la facilitation de la circulation des personnes et de leurs biens.
« En 2017, nous avons tenu un forum au King Fahd Palace, sous la conduite du secrétariat des deux pays: le Sénégal et la Gambie, sous la présidence de M. Sidiki Kaba alors Ministre des affaires étrangères, ainsi que beaucoup de sommités comme Iba Der Thiam. Nous avions tenu ce forum lors duquel j’avais posé un débat sur l’Union européenne et l’Union africaine. J’ai fais plusieurs pays européens: la France, l’Italie, l’Allemagne et même l’Autriche, mais je n’ai pas vu de barrage dans ces pays. Alors qu’en Afrique il y a des barrages partout. Et j’avais dit à quand l’élimination des barrages en Afrique, surtout entre le Sénégal et la Gambie.

Omar Ba

Voir plus d'articles

Voir aussi

KAOLACK / ZONE CENTRE: Le nombre d’accidents passe de 105 en 2021 à 114 en 2022 soit un total 24 tués contre 33

Le nombre d’accidents de la circulation a largement grimpé ces 04 derniers mois c&rs…