Les militants de Pastef Kaolack se sont mobilisés ce matin à la préfecture pour déposer un préavis de marche sur la table du préfet, Ahmed Tidiane Thiaw.
 
Toutefois, ce dernier a tenu à informer sur place les délégués dudit parti que le préavis de marche est déclaré irrecevable et qu’une notification par écrit leur sera adressée dans les heures à venir.
 
À la sortie de leur tête-à-tête avec le préfet du département de Kaolack, ils ont dit à la presse locale avoir pris acte. “Le bureau va se réunir et nous allons prendre toutes nos responsblités, advienne que pourra. Notre objectif est de battre en brèche toutes les accusations dont le président Ousmane Sonko fait aujourd’hui l’objet…nous allons défendre notre leader au prix de notre vie…”, a laissé entendre le coordinateur communal, Ély Joseph Coly.
 
Avec Dakaractu
Voir plus d'articles

Voir aussi

KAOLACK: forum des jeunes de la mouvance présidentielle, l’emploi au coeur des débats. 

Des jeunes de la mouvance présidentielle du département de Kaolack (centre) ont organisé, …