Dr Cheikh Ahmed Bamba Diagne, enseignant-chercheur et Directeur scientifique du Laboratoire de recherches économiques et monétaires (LAREM), tire la sonnette d’alarme. “Le Sénégal va dépasser les 70%, le seuil d’endettement fixé dans l’espace UEMOA” (Union économique et monétaire ouest-africaine).

L’économiste prévient, dans les colonnes de L’Observateur, après que le gouvernement a transmis, à l’Assemblée nationale, un projet de loi de finances pour l’année budgétaire 2021, demandant l’autorisation de “contracter des emprunts, à recevoir des dons au nom de l’État du Sénégal, et à lever des ressources de trésorerie pour un montant total de 1 363 milliards F CFA.”

“C’est un choix mais il faut s’attendre à ce que la dette du Sénégal atteigne les 10 000 milliards F CFA, l’année prochaine”, tranche Dr Diagne.

Voir plus d'articles

Voir aussi

Arachide : Faux départ de la campagne de commercialisation

Avec une hausse du prix du kilogramme qui passe de 210 à 250 Fcfa, le début de la campagne…