Baye Niass avait confié sa fille Seyda Mariama à Mame Abdou Aziz Sy Dabakh. Le défunt khalife général des Tidianes était un deuxième père pour elle. Ce que le Wolof appelle «Bayalé». Seyda Mariama ne partait jamais en voyage sans demander la permission à Mame Abdou Aziz Sy.

«Une fois, ma mère devait partir en voyage. Comme d’habitude, elle alla voir Mame Abdou pour le lui dire. Mais elle ne le trouva pas à Tivaoune. Elle part alors à Diacksao où se trouvait le religieux. Sur place, Mame Abdou réunit ses filles et leur demande de préserver les relations avec leur aînée Seyda Mariama. Ma mère pleura, car elle sentit que Dabakh lui faisait ses adieux. Au cours de son voyage, on l’appela pour lui annoncer le décès de Mame Abdou Aziz Sy Dabakh», raconte Seyda Assy Kane, fille aînée de Seyda Mariama Niass.

Ce 14 septembre, le Sénégal et la Oumma se rappellent de cet illustre homme, décédé il y a de cela 24 ans ; mais dont les enseignements et le franc-parler retentissent encore comme si c’était d’actualité. Qu’allah SWT lui accorde sa miséricorde, amine.

Avec Seneinfo

Voir plus d'articles

Voir aussi

MACKY SALL À TOUBA: 23 millions FCFA pour régler définitivement le problème de l’eau

Le Président Macky SALL est ce samedi l’hôte du khalife général des mourides à quelq…