Les autorités intérimaires maliennes confirmeront la date des prochaines élections au Mali en décembre, à l’issue de consultations sur des réformes politiques et institutionnelles, a déclaré dimanche une délégation du Conseil de sécurité des Nations unies au terme de rencontres à Bamako.

Le Mali est dirigé depuis août 2020 par une junte militaire qui a évincé du pouvoir le président Ibrahim Boubacar Keïta et qui s’est engagée à restaurer à terme l’ordre démocratique.

Pressés par la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest, les militaires ont promis l’organisation d’un double scrutin législatif et présidentiel le 27 février prochain, mais le Premier ministre Choguel Maïga a déclaré en septembre que le scrutin pourrait être reporté de « deux semaines, deux mois, de quelques mois

Avec Reuters

Voir plus d'articles

Voir aussi

PRÉSIDENTIELLE EN GAMBIE: Les adversaires de Barrow contestent les résultats annoncés

Les adversaires du président sortant de la Gambie ont contesté dimanche les résultats le p…