« Il faut dénoncer la précarité des jeunes reporters. Les patrons de presse doivent faire des efforts. Le peu d’argent qu’ils reçoivent c’est pour leurs travailleurs, mais pas pour leurs poches. Nous sommes en train de nous battre pour qu’on révise la loi sur la publicité. C’est un point clé du mémorandum que nous allons déposer sur la table du Président Macky Sall. Mais ces milliards qui proviendront de la révision de cette loi, doivent être versés aux travailleurs. L’exploitation des jeunes reporters a trop durée », déplore, le Président du Cored, Mamadou Thior, les jeunes reporters sont exploités.

Voir plus d'articles

Voir aussi

CROISSANT LUNAIRE / COMITE DE PILOTAGE TRANSITOIRE: Un nouveau consensus trouvé

Les membres du Comité de pilotage transitoire co-dirigé par les différents protagonistes a…