La visite du ministre de la pêche a été une occasion pour les travailleurs d’égrener un chapelet de doléances relatives à l’état actuel du marché central au poisson de Kaolack (pléthore du personnel, chambre froide à l’arrêt, piste dégradée, manque d’hygiène etc).

Lors des prises de parole, Mariama Sarr en a fait les frais. Car, dès qu’elle a pris la parole, les travailleurs ont élevé la voix en huant par-ci et par-là. Ce qui a mis d’ailleurs très mal à l’aise les autorités qui ont pris part à cette cérémonie.

Ils reprochent ainsi à l’autorité municipale d’avoir trop négligé cette institution et en plus de cela de l’avoir confiée à une direction qui en ignore complètement les tenants et les aboutissants.

Du coup, les travailleurs ont ainsi demandé au ministre lors de sa visite guidée de reprendre le marché et de procéder à un audit complet de la gestion.

Alioune Ndoye a indiqué pour sa part que les recettes du marché doivent servir à quelque chose au complexe notamment à sa réhabilitation. Toutefois, il a appelé l’ensemble des acteurs à travailler main dans la main…

Avec Dakaractu

Voir plus d'articles

Voir aussi

MARIAMA SARR RÉPOND AUX ÉTUDIANTS KAOLACKOIS DE L’UGB: « L’enseignement Supérieur n’est pas une compétence transférée des municipalités.” 

Après la manifestation publique des étudiants ressortissants de Kaolack de l’Université Ga…