Ceux à qui la société Rahma Sarl et Mamadou Ndiaye Rahma doivent de l’argent n’ont qu’à prendre leurs jambes à leur cou et aller voir vite fait bien fait Me Aïssatou Guèye Ndiaye.

Ho oui, le conseiller spécial du président de la République et candidat de la coalition Benno Bokk Yakaar (battu à plate couture par Serigne Mboup) à Kaolack, Mouhamed Ndiaye Rahma, est en faillite. Non seulement, il est en faillite personnelle, mais les biens de sa société Rahma Sarl sont en train d’être liquidés. Après la décision du tribunal de commerce hors classe de Dakar, statuant en matière de procédures collectives lors de son audience du 13 mai dernier, qui a prononcé par jugement numéro 967 la faillite personnelle des dirigeants de la société Rahma Sarl dont le représentant légal est Mouhamed Ndiaye et la liquidation des biens de ladite société, Aïssatou Guèye Ndiaye a été désignée en qualité de syndic et Ibou Sarr en qualité de juge commissaire. Ces derniers invitent tous les créanciers de la société Rahma Sarl et des dirigeants de ladite société à produire leurs créances dans un délai de 60 jours, à l’exception des créanciers d’aliments, sous peine de forclusion, leurs créances auprès du syndic. Les créanciers domiciliés hors du territoire national où la procédure a été ouverte bénéficient d’un délai de 90 jours pour produire leurs créances la même obligation est faite au créancier qui a introduit, avant la décision d’ouverture, une procédure en condamnation en vertu d’un titre ou, à défait de titre, pour faire connaître son droit.

Avec Les Echos

Voir plus d'articles

Voir aussi

39ÈME ÉDITION DE LA JOURNÉE NATIONALE DE L’ARBRE: la commune de Taiba Niassene a abrité la cérémonie de l’année 2022

Sous la présidence du gouverneur de la region de kaolack, du préfet du département de nior…