Le match qui opposait l’ASC Thiawlène à l’ASC Guiff s’est terminé dans un bain de sang et des casses. En effet, après avoir interrompu le match après le but encaissé par leur équipe, des supporters de Thiawlène et les forces de l’ordre se sont livrés un combat sans merci.

Après avoir saccagé une partie du stade, les jeunes ont déversé leur colère dans les rues de Rufisque. Des échauffourées se sont poursuivies en dehors du stade, avec des voitures détruites, des vitres de maisons cassées et même le Train Express Régional, en phase d’essai a essuyé des jets de pierre. Le bilan provisoire fait état de morts d’hommes et de 9 blessés dont 5 dans un état très grave. Des sources font état de plusieurs morts mais la situation reste encore confuse. En effet, des corps sans vie auraient été transportés par des jeunes et cela rend presque impossible pour le moment d’avoir une situation claire du nombre exact de morts. Des sources hospitalières font état d’un mort et deux dans un état comateux qui étaient donnés pour mort au moment de leur transfert à l’hôpital Youssou Mbargane…

Voir plus d'articles

Voir aussi

AFFAIRE GANA GUÈYE: le Président Sall affiche son soutien à l’international sénégalais

Le champion d’Afrique n’a pas participé à la journée de championnat dédiée à l…