La pandémie du Coronavirus qui affecte le monde entier ne laisse pas indifférente Ndèye Astou Mbaye, coordonnatrice de L’APR CASABLANCA, au Maroc. Dans une note parvenue à L’Evidence, la brave coordonnatrice du parti présidentiel à Casablanca, au Royaume chérifien, Mme Ndèye Astou Mbaye, prend fait et cause pour les Sénégalais du Maroc, en sollicitant le soutien de ces compatriotes dans le cadre du fonds de risposte Force Covid 19. La responsable de l’APR lance ainsi un cri du cœur en faveur des Sénégalais vivant au Maroc et qui font face à une situation difficile née du Coronavirus. “Cette période de crise mondiale causée par le Coronavirus (COVID-19), qualifié de pandémie par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’économie est en berne. Cette pandémie faisant des ravages actuellement dans le monde entier avec près de 27000 morts et 598000 contaminations, n’épargne ni riches, ni pauvres, encore moins jeunes et personnes âgées. Cette épidémie à l’échelle mondiale, nous oblige à adopter une nouvelle manière de vivre avec un chamboulement total de notre quotidien par la fermeture de tous les espaces recevant du public (mosquées, églises, écoles, restaurants, marchés, entreprises…etc.).
La diaspora Sénégalaise au Maroc travaille majoritairement dans les centres d’appels. Elle abrite aussi en son sein, des commerçants dans les marchés communément appelés MÉDINA. Le marché Sénégalais situé à Casablanca sur la grande avenue des FAR, est fermé depuis l’état d’urgence décrété par les autorités marocaines. A cet effet, beaucoup de nos compatriotes, pères et mères de famille, soutiens de famille, obligés en cette période de confinement de rester chez eux, sans aucune activité leur permettant de pouvoir assurer les exigences mensuelles et surtout entretenir leurs proches restés au Sénégal, se sont retrouvés sans moyens de subsistance.
 
A noter qu’aujourd’hui nos compatriotes vivant d’activités agricoles à Agadir, connaissent des moments très difficiles car obligés de quitter les champs dans lesquels ils ont élu domicile. Les travailleurs des centres d’appels ne sont pas en reste car la quasi-totalité est actuellement en congé forcé, sans solde étant donné que leurs employeurs sont des français tels que Bouygues, Free ou SFR qui ont demandé l’arrêt temporaire du démarchage téléphonique afin de respecter l’intimité des Français qui sont aussi en confinement général.
 
Pour circuler dans les rues du Royaume, les marchands ambulants sont contraints de se munir d’une autorisation de déplacement dérogatoire, un sésame pour ces derniers qui travaillent pour leur compte.
 
Par ces mots, je demande à son Excellence le Président Macky Sall, que je tiens à féliciter par la même occasion pour les mesures prises en cette période de crise, de bien vouloir aider ces fils du pays qui ont quitté pères, mères, enfants, maris et femmes en quête d’une vie meilleure.
Je sollicite le Président Macky Sall, à travers le fond de risposte FORCE COVID-19 de 1000 milliards dont 69 sont dédiés aux ménages, de bien vouloir aider les Sénégalais du Maroc à assurer leurs charges fixes, subvenir à leurs besoins et ceux de leurs familles.
 
Nous comptons sur votre générosité habituelle MR le Président pour venir en aide à ces dignes fils du Pays”, a notamment dit Mme Ndèye Astou Mbaye dans un communiqué dont nous avons copie.
Voir plus d'articles

Voir aussi

Limitation de mandats / L’ancien président Abdou Diouf se prononce : « 2 mandats suffisent largement… »

La question du 3e mandat qui est aujourd’hui, l’une des plus débattues en Afri…