Ce lundi, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), Luca Attanasio se trouvait dans un convoi du Programme alimentaire mondial quand le véhicule a été pris pour cible.
 
Selon une source diplomatique citée par l’Agence France-Presse, l’ambassadeur a été blessé par balles à l’abdomen et a été évacué vers un hôpital à Goma dans un état critique. Agé de 43 ans, il était ambassadeur en RDC depuis octobre 2019, après être arrivé dans le pays deux ans plus tôt en tant que chef de mission.
 
Le major Guillaume DJIKE, porte-parole de l’armée dans la région du Nord-Kivu indique que deux autres personnes ont également été tuées pendant l’attaque sans préciser l’identité des victimes. Mais selon le correspondant de la chaîne France 24, il s’agirait du chauffeur et du garde du corps de l’ambassadeur.
 
« Les forces armées congolaises ratissent pour savoir qui sont les assaillants », a assuré, de son côté, l’armée congolaise. L’accrochage a eu lieu dans le Parc national des Virunga, à une vingtaine de kilomètres au nord de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu en proie à la violence des groupes armés depuis plus de vingt-cinq ans.
Voir plus d'articles

Voir aussi

Emmanuel Macron se dit prêt à «Sanctionner» la Russie

Face à la crainte d’une nouvelle offensive russe contre l’Ukraine, Emmanuel Macron a affir…