Après le saccage du lycée Ousmane Sembene de Yoff, le ministre de l’Education nationale, Mamadou Talla s’est exprimé sur les actes de vandalisme commis par des élèves. Qui selon lui ne doivent plus prospérer. « Que tout le monde sache qu’il y a 2600 élèves au niveau de ce lycée. Et l’incident s’est déroulé dans une classe de quatrième, composée de 17 élèves. Mais ces actes ne peuvent plus prospérer ».

Les parents des élèves qui ont commis ces actes de saccages et de vandalismes vont payer les conséquences si on se fie aux propos du ministre. En déplacement hier, lundi au Lycée scientifique d’excellence de Diourbel, le ministre Mamadou Talla soutient que « le conseil de discipline se réunit aujourd’hui et les auteurs de ces actes seront sanctionnés à l’issue de cette rencontre. Également, ils (avec leurs parents) vont réparer les dégâts commis dans cette salle de classe ».

Voir plus d'articles

Voir aussi

KAOLACK / LES ÉTUDIANTS DE L’ENO:  » Nous en avons marre des promesses non-tenues du ministre de l’Enseignement Supérieur… »

Les étudiants de l’université virtuelle dénoncent leurs exécrables conditions d’études et …