Le Centre conseil pour adolescents de Kaolack a cloturé une session de formation de 3 jours ce jeudi par une remise symbolique de diplômes aux bénéficiaires. Une façon pour eux d’avoir des répondants au niveau des quartiers pour une meilleure sensibilisation sur les problèmes de santé de la reproduction. 

” Du 7 au 9 septembre, nous avons formé 30 pairs éducateurs avec l’appui de l’Enabel, la coopération belge au Sénégal. L’objectif est d’avoir des jeunes sur lesquels on va se baser pour faire une sensibilisation sur les sujets de santé de la reproduction en vue d’engendrer un changement de comportements positifs “ a expliqué Samba Mbodji coordonnateur du Centre conseil pour adolescents de Kaolack.

La coopération sénégalo-belge (Enabel) qui a appuyé la session de formation mise sur la jeunesse qui est le moteur qui doit tirer le développement de toute nation. Pour elle, avoir une sensibilisation claire sur la santé de la reproduction peut à coup sûr aider la masse juvénile à prendre les bonnes décisions en matière de sexualité et éviter les grossesses précoces et celles indesirées.

” Notre appui a été surtout financier notamment sur le plan de la restauration, du paiement des primes de transport des pairs éducateurs et des formateurs, la location de la salle, la confection de banderoles, de badges et de lacostes. Enabel a toujours su que le développement n’est possible qu’avec une jeunesse saine et bien informée” a conclu Ndéye Maguette Diop assistante administrative et financière de Enabel.

Voir plus d'articles

Voir aussi

CHEIKH THIAM, OPÉRATEUR ÉCONOMIQUE: “Serigne Mboup reste l’unique solution pour Kaolack, le seul messie…”

Les élections locales prochaines constituent un enjeu énorme. Fort de ce constat, M. Cheik…