Les agents de la Sonatel sont fâchés. Ils l’ont fait savoir jeudi dernier, en arborant des brassards rouges. Ils menacent d’aller en grève pour se faire entendre.

La cause de leur courroux : d’après Libération, qui donne l’information dans son édition de ce samedi, ils dénoncent une différence de traitement des agents entre Orange France et Orange Sénégal.

Le journal précise que la direction de la maison-mère (Orange France) a décidé d’octroyer à ses employés une prime exceptionnelle pour les bons chiffres réalisés malgré la Covid-19 et l’inflation mondiale causée par la guerre en Ukraine. Celle d’Orange Sénégal, en revanche, a dit niet à ses travailleurs qui demandent à être placés sur le même pied, rappelant qu’ils ont réalisé, dans le même contexte de conjoncture difficile, de grosses performances dont les bénéfices sont systématiquement rapatriés en France.

Mais, la question des primes n’est pas la seule cause de la grogne des employés de la Sonatel. Selon Libération, ces derniers pointent aussi des conditions de travail devenues «déprimantes, surtout pour les agents se trouvant au siège». Ils affirment, d’après le journal, que le bâtiment «est devenu bondé à tel point qu’on se retrouve avec 100 agents par palier».

Voir plus d'articles

Voir aussi

FOUNDIOUGNE / GAMOU MÉDINA BAYE: Plus de 40 pirogues attendues des Îles du Saloum

À l’occasion du gamou international de Médina Baye qui sera célébré ce samedi à Kaol…