Contribuer à la réduction des violences faites au Sénégal à travers des bandes dessinées, c’est l’un des objectifs visés par le projet « Xallat Jotna » du label créatif « « KanariMagik » qui était en atelier de conception graphique avec des établissements scolaires de Kaolack depuis le Mardi.

« Sensibiliser les jeunes filles et les jeunes garçons sur le respect de leur droit est l’un des piliers du programme « Xallat Jotna «. Le programme va se dérouler dans cinq ( 5) régions, Diourbel, Kaolack et Fatick pour 2021, et pour l’année 2022, ce sera Louga et Tambacounda » a expliqué Jérôme Diouf, Chargé de programmes et de projets de KanariMagik.

Sensibiliser les élèves à travers la bande dessinée par des rencontres d’échanges et des ateliers de conception graphique, telles sont les activités sur lesquelles va s’appuyer le programme. « Au sortir du  programme des expositions itinérantes seront organisées au niveau de ces régions avec l’appui de l’Ambassade  des Pays Bas au Sénégal « a-t-il réitéré.

L’inspecteur Jean Paul Séne de l’Inspection de l’Éducation et de la Formation de Kaolack / commune ( IEF) a saisi l’occasion pour faire un plaidoyer sur le manque criard de professeurs d’art au niveau des établissements scolaires de la région. « La commune n’a pas assez de professeurs d’art, et dans chaque collège nous devions en avoir car ils participent à la formation des enfants, donc par cette tribune, nous lançons un appel solennel au Ministère de l’Education nationale pour que des efforts se fassent dans ce sens. »

Pour conclure, l’Inspecteur Séne dira que : «  KanariMagik avec son programme « Xallat Jotna «  sensibilise la jeunesse, il éduque la jeunesse, ainsi il participe au développement du pays. Partout dans le monde, les jeunes sont confrontés à la violence à l’école, à la violence sur le chemin de l’école donc ces moments de partage sont bénéfiques pour eux, car une image vaut mille mots. »

Voir plus d'articles

Voir aussi

MARIAMA SARR RÉPOND AUX ÉTUDIANTS KAOLACKOIS DE L’UGB: « L’enseignement Supérieur n’est pas une compétence transférée des municipalités.” 

Après la manifestation publique des étudiants ressortissants de Kaolack de l’Université Ga…