Le Khalife général de Léona Niassène ne lâche pas du lest. Après avoir menacé dernièrement d’envoyer des djinns au palais, il est encore revenu à la charge et cette fois-ci c’est pour faire remarquer l’absence des autorités étatiques et des forces de l’ordre pendant toute la journée de la ziarra.
 
Selon Cheikh Ahmed Tidiane Niass Oumaïma, l’État a décidé de croiser les bras sur l’organisation de la ziarra de Léona Niassène, mais les autorités étatiques n’ont qu’à faire attention, car s’il décide à son tour de faire pareil, elles sauront qu’il a lui aussi croisé les bras.
 
Cheikh Ahmed Tidiane Niass Oumaïma a par ailleurs remercié et prié pour l’ensemble des bonnes volontés qui ont apporté leurs contributions pour la réussite de l’événement…
Voir plus d'articles

Voir aussi

KAOLACK: forum des jeunes de la mouvance présidentielle, l’emploi au coeur des débats. 

Des jeunes de la mouvance présidentielle du département de Kaolack (centre) ont organisé, …