Dès sa prise de fonction, le maire de Ziguinchor a commandité des audits pour avoir le cœur net sur la gestion de l’équipe municipale sortante à la tête de cette institution de 2009 à 2022. Jeudi, il s’est entretenu avec les Ziguinchorois, à travers une conférence de presse sur une partie des conclusions de ces audits. Ces derniers ont révélé des failles. Il s’avère que l’équipe précédente dirigée par le maire Abdoulaye Baldé n’a pas respecté la réglementation en matière de lotissement. D’après le maire de la ville de Ziguinchor, dans les quartiers comme Djibock, Kandialang mais aussi Kénia, les lotissements ont été effectués « sans aucune autorisation ».

Seul celui de Diabir est valable. C’est pourquoi, a-t-il ajouté, il faut y mettre un terme une bonne fois pour toutes. « Dans ces zones, il y a des lotissements irréguliers. Nous allons les suspendre parce que ne respectant aucune norme», a déclaré Ousmane Sonko.

Dans la ville de Ziguinchor, la mauvaise gestion du foncier a toujours suscité tant de polémiques. D’ailleurs, lors de la campagne électorale en perspective des Territoriales du 23 janvier dernier, cette question animait très souvent les débats. Des agents de l’équipe municipale sortante ont été indexés. Selon le successeur d’Abdoulaye Baldé, il est temps de faire un diagnostic profond de la situation en vue de stopper la boulimie foncière en cours dans certaines de la ville.

« Seul le ministère de l’Urbanisme est habilité à autoriser un quelconque lotissement. Ce qui n’est pas le cas dans ces quartiers. Je n’accuse personne. Mais, toutes les personnes impliquées dans ces lotissements irréguliers ont une part de responsabilité. Elles pourraient répondre de leurs actes si les faits pour lesquels elles sont incriminées sont jugés graves », a-t-il menacé, affirmant que la culture de l’impunité doit cesser. Pour permettre à tout Ziguinchorois qui le désire de disposer d’une parcelle à usage d’habitation, Ousmane Sonko a annoncé la création d’un guichet domanial à la mairie. Sur le registre de la passation des marchés publics, Ousmane Sonko a précisé que toutes les procédures ne sont pas conformes aux normes requises. Aussi, a-t-il ajouté qu’aucun procès-verbal de réception encore moins de bons de livraison n’ont été reçus par la nouvelle équipe.

Avec Le Soleil Online

Voir plus d'articles

Voir aussi

OFFICIEL: la liste départementale de Yewwi Dakar déclarée irrecevable par la DGE, 24h pour un recours au conseil constitutionnel

C’est désormais officiel. La direction générale des élections vient de notifier a De…